I'm a title. Click here to edit me

FRANCINE : Mais qu’ai-je fait de mal ? Vous me demandez mon avis et je vous le donne, voilà tout.

 

JEAN : Je n’ai que faire de ton avis !

A-t-on jamais vu pareil prodige? Ne voilà-t-il pas que ma servante se mette en tête de faire le censeur, et de donner "son avis" sur les Fables de La Fontaine. Des Fables, qui ont eu l’heur de plaire au Roi, et qu’il a fait lire à son fils, le Dauphin, pour son instruction, ne sont point du goût de Madame Francine !

 

FRANCINE : Je n’ai pas dit cela…

 

JEAN : Allez donc causer à votre fourneau, madame l’impertinente, et philosopher avec vos casseroles ! Et ne me rompez plus la tête !

 

FRANCINE : Mais…

 

JEAN : Hors d’ici, coquine !

 

FRANCINE : Si on ne peut plus discuter…

 

JEAN : Vas-tu te taire à la fin ? Mais qui est donc le maître ici ? Est-ce une servante qui fait la loi ?

 

FRANCINE : La peste soit du maudit vieillard ! 

 

JEAN : Va-t’en, chétif insecte, excrément de la terre !

Je me sers d'animaux pour instruire les hommes

SPECTACLE EN MUSIQUE AUTOUR DES FABLES DE LA FONTAINE

​​    Création décembre 2010. Tout public, à partir de 8 ans.

Jean se prépare pour la réception que son amie Madame de la Fablière, organise en son honneur. Il y dira quelques unes de ses plus belles Fables, devant une prestigieuse assemblée. Le choix des textes qu’il présentera s’avère donc très délicat car toute fausse note serait fatale...

Fébrile, Jean demande alors l’aide de Francine, sa servante, un brin insolente, mais qui parle sans détours. Avec humour, la femme du peuple mettra l’intellectuel face à ses contradictions: si les Fables plaident pour la justice, la liberté et l'insoumission, pourquoi chercher à gagner les faveurs de ceux qui tiennent justement les rênes du pouvoir?